S’initier au tarot de Marseille, une clé pour la connaissance de soi

S’initier au tarot de Marseille, une clé pour la connaissance de soi

Etat des lieux.
Le célèbre jeu de 78 cartes, dont l’origine remonte à la Renaissance italienne, a fini par s’inscrire dans la tradition initiatique depuis au moins deux siècles : il est devenu une voie royale du chemin vers soi, une voie qui permet d’approcher une réponse à une question essentielle : qui suis-je? Quand on y réfléchit un peu avec sincérité, nous nous rendons compte que nous sommes un mystère pour nous même dans bien des situations : on a beau dire ou faire, l’avenir nous échappe, le passé est passé, il ne reste donc que l’étroite bande passante du présent pour (se) comprendre et agir. En vertu de quels critères?
Si la réponse était si simple, nous serions parfaits et heureux dans un monde tout aussi parfait! On voit bien que la réalité est toute autre. Un zeste d’humilité suffit pour se rendre compte que le passé nous lie aux mémoires, que le futur nous projette dans le questionnement face à l’inconnu et l’aléatoire. Le présent est donc la clé pour reprendre le pouvoir sur nous même, l’instant où l’on peut prendre conscience des programmations, projections, ronronnements et autres questionnements de notre mental, à travers les processus qui peuvent nous entraîner vers le conflit ou la fuite, bref, vers d’innombrables cas de figure qui font qu’à chaque moment, nous nous retrouvons face à des choix à faire, et à des décisions à prendre. 

La symbolique du Tarot, un pont pour passer de l’inconscient au conscient.
En réalité, notre mental est bien incapable, à lui seul, de nous sortir de notre cage dorée, puisque ironie de l’histoire, il en est le gardien! C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de nous dépasser nous même. Pour cela, les archétypes, par les symboles qu’ils expriment sur les cartes, vont éclairer notre lanterne, apporter de la lumière sur ce qu’on nomme aujourd’hui l’inconscient, afin de le mettre au jour pour l’amener vers davantage de conscience. Je distingue clairement l’ouverture de la conscience – ou de l’esprit – du mental limitant et trompeur malgré lui. Dans cette optique, davantage de conscience nous offre davantage de véritable liberté, d’autonomie dans la présence à nous même, ce qui nous permet d’être et d’agir en connaissance de cause.

Structure résumée et emploi du jeu.
Le Tarot de Marseille-qui au passage n’est pas plus de Marseille que d’ailleurs- nous relie au cheminement de ses 22 lames archétypes dites majeures, complétées par 56 cartes dites mineures, réparties en quatre séries : les bâtons, coupes, épées et deniers, séries associées aux quatre éléments vitaux que sont le feu, l’eau, l’air et la terre. Les lames majeures sont en correspondance avec le contenant invisible et méconnu de nous même : le soi intérieur, l’essence de l’être, notre part de mystère. Les lames mineures nous parlent du contenu que l’on connaît : la vie extérieure, notre expérience dans le monde visible. 
Connaître les cartes pour ensuite effectuer différents tirages n’a ici rien à voir avec la prédiction. Si le Tarot est un oracle parmi d’autres, il est ouvert et accessible à chacun. Utilisé comme un guide d’éveil de notre conscience, il peut permettre de diriger le gouvernail de notre vie avec le recul, la lucidité et l’autonomie nécessaires pour progresser sereinement sur notre chemin intérieur et dans le monde…

Première inscription par e-mail à contact@brunoverdier.com : merci d’y préciser vos nom, prénom et n° tél. port.
Démarrage mercredi 29 janvier, puis 2 mercredis/mois, 18 à 20h.
Tarif : 20€/2h
Lieu : Le Chaffaut St Jurson; salle des loisirs. Tourner à gauche dès la sortie du village, à la zone artisanale, en direction de Carmejane. Repère : oratoire.
Matériel : carnet de notes. Jeu appelé « Ancien Tarot de Marseille », signé Grimaud. Se commande facilement sur internet, neuf ou d’occasion.