Découvrez les 4 stages de 2024 !


Bioénergie | Voix grégoriennes | Trésors des églises romanes
Initiation au Yoga du son

S’ouvrir à la fréquence de résonance des églises par un chant de beauté sur des improvisations guidées

Occitanie-Hérault
Secteur Pézenas, Lodève
3 jours de 10h00 à 18h00

En externat avec hébergement possible

  • Rendez-vous vendredi 12 juillet à partir de 9h30
  • Début du stage à 10h00
  • Fin du stage dimanche 14 juillet à 17h00

du dimanche 13 au vendredi 18 octobre 2024

Géobiologie à Brocéliande : la porte est en dedans

En quête de légende…

Bretagne
Forêt mythique de Brocéliande

5 nuits, 4 jours plus une matinée

  • Arrivée dimanche 13 octobre 16h00/17h00
  • Départ vendredi 18 octobre 14h00
  • Hébergement : Concoret, gîte la Maringotte
    Seulement en formule pension complète avec pique-nique déjeuner

du vendredi 27 septembre au mercredi 2 octobre 2024

Alchimie/Les axes initiatiques de Paris et Cergy

Parcours d’Histoire symbolique et vibratoire
à l’ombre du sphinx

5 nuits, 4 jours

  • Arrivée vendredi 27 septembre 14h00/14h30
  • Départ mercredi 2 octobre à 9h00
  • Hébergement  :  Maison Saint-Vincent de Paul, secteur Montparnasse, Paris 6e
    Formule pension modulable

Mai 2024 | Hérault | STAGE Bioénergie, Voix grégoriennes, Yoga du son

Bioénergie | Voix grégoriennes | Trésors des églises romanes
Initiation à la pratique du yoga du son

S’OUVRIR À LA FRÉQUENCE DE RÉSONANCE DES ÉGLISES PAR UN CHANT DE BEAUTÉ SUR DES IMPROVISATIONS GUIDÉES

Occitanie-Hérault
Secteur Pézenas, Lodève
3 jours de 10h00 à 19h00

En externat avec hébergement possible

  • Rendez-vous samedi 18 mai à partir de 9h30
  • Début du stage à 10h00
  • Fin du stage lundi 20 mai 17h00

Trois journées en approche singulière pour découvrir de magnifiques chapelles et églises romanes dans la région et nous mettre à leur écoute pour révéler l’un de leurs secrets les mieux gardés : leur fréquence de résonance.

Thématique globale

Différentes hauteurs de son données au diapason sur les fréquences naturelles de Pythagore, conjuguées aux ondes de forme liées à l’architecture du bâti, vont permettre dans un premier temps de rechercher et trouver la fréquence de résonance exacte des chapelles. Puis nous allons nous accorder sur cette fréquence, afin d’entrer à notre tour en résonance.
S’ensuivront des moments chantés d’inspiration grégorienne, toujours différents, car chaque lieu apporte les intentions d’une résonance originale; ce seront des improvisations guidées sur de courts fragments très simples qui s’apparenteront parfois à des vocalises jubilatoires, parfois à quelques sons méditatifs, ou bien à des suites d’accords…
Le moment venu, le tellurisme ambiant pourra venir compléter cette harmonisation qui est autant une ouverture aux vibrations subtiles qu’une mystique. C’est ainsi que touché(e) par la beauté dont vous êtres co-créateur (trice), vous pourriez entrer dans un état de transcendance par la voix, ce qui est un merveilleux chemin de guérison intérieure.
Pour ce qui nous intéresse, il est indispensable de comprendre que l’art roman est le summum de la connaissance par l’initiation qu’il cache derrière les pierres de ses édifices; par ailleurs n’oublions pas que le chant, quelle qu’en soit la tradition, est l’ instrument naturel de celles et ceux qui rendent grâce à la Création et au Créateur.
In fine, on sera peut-être étonné d’apprendre que le tellurisme est le code inhérent à la « vocation » de la résonance des chapelles. Lorsque les clés de ce code sont trouvées, il est possible d’activer non seulement le rayonnement du lieu, mais par sa propre connexion, d’ouvrir la porte de son âme. Autrement dit, c’est la rencontre entre la chapelle et soi par l’intermédiaire de sa propre voix et du chant partagé qui deviennent porteurs d’une information nouvelle; d’une certaine façon, ce ne sont plus les chanteurs(ses) qui chantent, mais la chapelle et les voix qui s’enchantent.
De la même manière, le tellurisme permet d’activer, une fois « le mode d’emploi trouvé », tout site sacré spécifique. Ce que nous aurons l’occasion de découvrir sur le site exceptionnel du Prieuré St Michel de Grandmont où nos ancêtres gaulois maniaient l’art du tellurisme à la perfection…

Initiation au Yoga du son

Dans le cadre de l’écoute et des résonances, ce yoga très caractéristique utilise d’une part les harmoniques de la voix qu’il s’agit de faire ressortir, et d’autre part l’emploi des bols chantants qui donnent chacun leurs propres harmoniques. Avec une certaine maîtrise, il est possible de pratiquer le voyage sonore, mixage incomparable de beauté des sons qui apporte son lot de bonheur et de bienfaits reconnus pour la santé globale, à travers le vécu d’états de conscience modifiés et méditatifs.
nota : participer au stage indique qu’il est nécessaire de partager l’esprit de la démarche proposée, d’être en particulier ouvert au tellurisme, pour en ressentir les dispositifs et les effets par le corps, les mains, les yeux et surtout ici les oreilles. Des exercices seront conduits pour cela.

Prérequis : chanter juste est indispensable. Par contre, avoir une pratique préalable du chant grégorien n’est pas du tout nécessaire.

Matériel

Carnet de notes possible. Tenue adaptée de saison. Bonnes chaussures (petites marches). Bol chantant si vous avez, avec sa mailloche.

Nombre de participants – Accueil

Minimum 8 – Maximum 14
L’accueil aura lieu à partir de 9h30 samedi 18 mai près de Pézenas.
Le lieu précis sera donné une fois le stage confirmé.

Frais

  • Stage en externat
  • Hébergement libre (ou proposé, pour cela contacter Jean Marie Bernard par mail : aprefr@free.fr)
  • Frais de stage : 250€
  • Apporter son pique-nique déjeuner
  • Repas du soir éventuel partagé selon nombre suffisant d’intéressés

Validation du stage

  • En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
  • En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Renseignements

Bruno Verdier
Tél. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Pré-inscription et paiement

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.


Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription ! Vous recevrez ensuite confirmation par email de votre inscription définitive.

Juillet 2024 | Hérault | STAGE Bioénergie, Voix grégoriennes, Yoga du son

Bioénergie | Voix grégoriennes | Trésors des églises romanes
Initiation à la pratique du yoga du son

S’OUVRIR À LA FRÉQUENCE DE RÉSONANCE DES ÉGLISES PAR UN CHANT DE BEAUTÉ SUR DES IMPROVISATIONS GUIDÉES

Occitanie-Hérault
Secteur Pézenas, Lodève
3 jours de 10h00 à 19h00
(dernier jour 17h)
En externat avec hébergement possible

  • Rendez-vous vendredi 12 juillet à partir de 9h30
  • Début du stage à 10h00
  • Fin du stage dimanche 14 juillet à 17h00

Trois journées en approche singulière pour découvrir de magnifiques chapelles et églises romanes dans la région et nous mettre à leur écoute pour révéler l’un de leurs secrets les mieux gardés : leur fréquence de résonance.

Thématique globale

Différentes hauteurs de son données au diapason sur les fréquences naturelles de Pythagore, conjuguées aux ondes de forme liées à l’architecture du bâti, vont permettre dans un premier temps de rechercher et trouver la fréquence de résonance exacte des chapelles. Puis nous allons nous accorder sur cette fréquence, afin d’entrer à notre tour en résonance.
S’ensuivront des moments chantés d’inspiration grégorienne, toujours différents, car chaque lieu apporte les intentions d’une résonance originale; ce seront des improvisations guidées sur de courts fragments très simples qui s’apparenteront parfois à des vocalises jubilatoires, parfois à quelques sons méditatifs, ou bien à des suites d’accords…
Le moment venu, le tellurisme ambiant pourra venir compléter cette harmonisation qui est autant une ouverture aux vibrations subtiles qu’une mystique. C’est ainsi que touché(e) par la beauté dont vous êtres co-créateur (trice), vous pourriez entrer dans un état de transcendance par la voix, ce qui est un merveilleux chemin de guérison intérieure.
Pour ce qui nous intéresse, il est indispensable de comprendre que l’art roman est le summum de la connaissance par l’initiation qu’il cache derrière les pierres de ses édifices; par ailleurs n’oublions pas que le chant, quelle qu’en soit la tradition, est l’ instrument naturel de celles et ceux qui rendent grâce à la Création et au Créateur.
In fine, on sera peut-être étonné d’apprendre que le tellurisme est le code inhérent à la « vocation » de la résonance des chapelles. Lorsque les clés de ce code sont trouvées, il est possible d’activer non seulement le rayonnement du lieu, mais par sa propre connexion, d’ouvrir la porte de son âme. Autrement dit, c’est la rencontre entre la chapelle et soi par l’intermédiaire de sa propre voix et du chant partagé qui deviennent porteurs d’une information nouvelle; d’une certaine façon, ce ne sont plus les chanteurs(ses) qui chantent, mais la chapelle et les voix qui s’enchantent.
De la même manière, le tellurisme permet d’activer, une fois « le mode d’emploi trouvé », tout site sacré spécifique. Ce que nous aurons l’occasion de découvrir sur le site exceptionnel du Prieuré St Michel de Grandmont où nos ancêtres gaulois maniaient l’art du tellurisme à la perfection…

Initiation au Yoga du son

Dans le cadre de l’écoute et des résonances, ce yoga très caractéristique utilise d’une part les harmoniques de la voix qu’il s’agit de faire ressortir, et d’autre part l’emploi des bols chantants qui donnent chacun leurs propres harmoniques. Avec une certaine maîtrise, il est possible de pratiquer le voyage sonore, mixage incomparable de beauté des sons qui apporte son lot de bonheur et de bienfaits reconnus pour la santé globale, à travers le vécu d’états de conscience modifiés et méditatifs.
nota : participer au stage indique qu’il est nécessaire de partager l’esprit de la démarche proposée, d’être en particulier ouvert au tellurisme, pour en ressentir les dispositifs et les effets par le corps, les mains, les yeux et surtout ici les oreilles. Des exercices seront conduits pour cela.

Prérequis : chanter juste est indispensable. Par contre, avoir une pratique préalable du chant grégorien n’est pas du tout nécessaire.

Matériel

Carnet de notes possible. Tenue adaptée de saison. Bonnes chaussures (petites marches). Bol chantant si vous avez, avec sa mailloche.

Nombre de participants – Accueil

Minimum 8 – Maximum 12
L’accueil aura lieu à partir de 9h30 vendredi 12 juillet à Pézenas.
Le lieu précis sera donné une fois le stage confirmé.

Frais

  • Stage en externat
  • Hébergement libre (ou proposé, pour cela contacter Jean Marie Bernard par mail : aprefr@free.fr)
  • Frais de stage : 250€
  • Apporter son pique-nique déjeuner
  • Repas du soir éventuel partagé selon nombre suffisant d’intéressés

Validation du stage

  • En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
  • En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Renseignements

Bruno Verdier
Tél. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Pré-inscription et paiement

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.


Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription ! Vous recevrez ensuite confirmation par email de votre inscription définitive.


  

Septembre 2024 | Paris-Cergy | STAGE Alchimie/Axes initiatiques

Alchimie/Axes initiatiques de Paris et Cergy

PARCOURS D’HISTOIRE SYMBOLIQUE ET VIBRATOIRE
À L’OMBRE DU SPHINX

5 nuits, 4 jours

  • Arrivée vendredi 27 septembre 14h00/14h30
  • Départ mercredi 2 octobre à 9h00
  • Hébergement  :  Maison Saint-Vincent de Paul, secteur Montparnasse, Paris 6e
    Formule pension modulable

Thématique

C’est une croisée de chemins vibratoires qui tracent l’Histoire des civilisations et de la destinée de la France à Paris, recoupant la volonté singulière d’un homme qui a récemment posé des pierres pour marquer l’Histoire.
Ces chemins sont ici principalement symbolisés par deux axes : l’Axe Historique de Paris, et moins connu car récent, l’Axe Majeur de Cergy, ville préfecture du Val d’Oise.
L’Axe Historique se déroule sur un peu plus de huit kilomètres; il commence à l’est au Palais du Louvre et se prolonge vers l’ouest en proche banlieue jusqu’à la Grande Arche, dans le quartier futuriste de La Défense.
L’Axe Majeur, quant à lui, se déroule sur plus de trois kilomètres. Son point de départ est la Tour Belvédère, non loin de la gare de Cergy, et il se prolonge hors la ville jusqu’au carrefour de Ham, aux abords de la rivière Oise.
C’est Catherine de Médicis, en 1564, qui va impulser la trajectoire de l’Axe Historique, en faisant construire le Palais et le jardin des Tuileries, dans la continuité du Louvre.
Quant à l’homme qui accompagne la création de l’Axe Majeur, c’est François Mitterrrand, Président de la République Française, de 1981 à 1995. Initiée sous le mandat de son prédécesseur Giscard d’Estaing, cette réalisation hors normes reste encore inachevée depuis sa conception par l’architecte Dani Karavan en 1980.
Par ailleurs, dès le début de son premier mandat, François Mitterrand annonce le démarrage des « Grands Travaux », réalisation culturelle et architecturale colossale. Pour n’en citer que quelques uns, l’Opéra Bastille, la Bibliothèque Nationale de France, ou encore la Grande Arche de la Défense.

Mais sans conteste, dans la symbolique du plan architectural parisien, le projet le plus singulier, atypique et controversé de François Mitterrand est celui de la fameuse et désormais mondialement célèbre Pyramide de verre qu’il a fait construire au départ de l’Axe Historique de Paris, dans la cour Napoléon du Louvre. Ce qu’on sait moins, c’est qu’il existe une autre pyramide, très discrète, quelque part en bordure de l’Axe Majeur de Cergy. On pourrait dès lors établir un lien plus évident entre le sphinx, surnom qu’on attribuait à François Mitterrand dit-on, parce qu’il tenait secrètes ses intentions, et l’Egypte, celle des grandes pyramides du plateau de Gizeh, avec le Sphinx tout proche ! Voilà qui est posé.

La Grande Arche
L’Axe Historique, au départ du Louvre,
vers La Défense (au fond vers la droite)
La pyramide inversée du Louvre

Objectifs

On aura deviné que l’objet principal du stage est de mettre nos pas sur l’Axe Historique et sur l’Axe Majeur, tout en s’imprégnant de la symbolique des messages que François Mitterrand a voulu faire passer, messages dont nous sommes malgré nous témoins par les constructions, et qui dépassent infiniment l’opinion qu’on pourrait avoir sur l’homme en question ou ses réalisations. Et il va falloir de l’humilité car rien n’est gagné d’avance!
Chacun(e) pourra ainsi s’appuyer sur son axe propre pour entrer en alchimie; tout comme dans Narnia ou Harry Potter, on ouvre une porte pour passer dans une autre dimension.
En vrac, tout est là : culture, mythologie, cosmogonies; architecture, styles, géométrie, orientation, distances, angles; mystique, religion, chapelles, chant, divin, divinités, sacré; nombres, astronomie, astrologie; reliance, ressenti, décodage; puissances, pouvoir, transmission; perceptions, observation, écoute, toucher; connaissance, intuition; éther, universalité.

Programme

Pour l’essentiel, mis à part quelques déplacements en bus ou en RER (nous éviterons le métro tant que possible), nous allons « randonner » sur les axes, en stationnant sur les principaux monuments symboliques. Ces « balades » historiques et alchimiques quotidiennes dans Paris ou le Val d’Oise seront sources d’informations en tous genres et autres petits travaux de décodage. Quittant la Seine un moment, nous rejoindrons le Nil d’une autre rive et visiterons au musée du Louvre, l’exceptionnel département des antiquités égyptiennes.
Quelques chapelles-et pas des moindres!-sont aussi au programme, à commencer par celle qui se trouve sur le lieu même de notre hébergement, Saint Vincent de Paul, d’une beauté saisissante et d’une vibration fort élevée. Comme le hasard n’existe pas (!), cette chapelle est en lien avec la chapelle de la Médaille Miraculeuse de la rue du Bac, située non loin de là, chapelle où la Vierge, qu’on y « croit ou pas », est apparue en 1830.

François Mitterrand, en un clin d’œil

Je me sens en communication avec les forces telluriques de ce qui fut toute l’histoire de la France.
Rien ne m’en écarte, et c’est ainsi que je finirai.

Lors de ses nombreux échanges avec Marie de Hennezel, il lui disait qu’« un chef d’état qui n’a pas de profondeur ne peut pas avoir de hauteur ». La psychologue, explique que se dessinait en lui « tout une réflexion politique entre ce qui est non visible et souterrain et ce qui est visible. C’était important pour lui, et même vital de se relier à ses profondeurs. » (Aurélie Aimé, les mystérieux travaux de François Mitterrand, 2017. https://www.inexplore.com/articles/mysterieux-travaux-mitterrand)

A qui s’adresse ce stage?

A toute personne qui chemine l’esprit ouvert, ayant du ressenti, un minimum de pratique du tellurisme, et portant de l’intérêt pour nombre d’éléments présentés « en vrac » dans les objectifs. Si nous ne nous connaissons pas encore, un court entretien préalable peut être utile afin d’évaluer si ce stage vous correspond.

St Vincent de Paul

Nombre de participants -Accueil

Minimum 10
Maximum 15
L’accueil se fait directement 95 rue de Sèvres 14h.
Début du stage dès 15h00.

Matériel

Carnet de notes. Tenue de saison, bonnes chaussures tous terrains. Baguette de détection/rad master bienvenus mais facultatifs, boussole.

Frais

  • Stage 390€
  • Entrée Louvre 14€
  • Transports carte Navigo + RER A hors Paris 30€
  • Hébergement 5 nuits en chambre individuelle + petit déjeuner 190€ – en chambre double 365€ – (1chambre triple est possible à 490€)
  • Si repas du soir à la Maison Mère : 12,50€, soit 62,50€ hors boissons
  • Estimation coût global : entre 700€ et 750€

Hébergement et restauration

Maison Mère St Vincent de Paul
5 nuits petit déjeuner compris. Un nombre conséquent de chambres individuelles, deux chambres doubles, et une chambre triple éventuelle sont pré-réservées. Elles sont dotées d’une douche/cabinet de toilette. Lors de votre pré-inscription, 1 chambre individuelle vous est automatiquement réservée. Pour un couple, 1 chambre double (2 chambres seulement disponibles). Pour la chambre triple, me contacter . Si vous résidez déjà à Paris, externat possible mais repas du soir pris avec le groupe; rendez-vous chaque matin à 9h15 rue de Sèvres à la Maison Mère.
Chacun s’occupera de son pique nique déjeuner ; le repas du soir pourra se faire soit en ville ou à la Maison Mère mais avec réservation préalable (l’heure du repas est précise de 19h à 20h), selon notre planning et décision prise ensemble le moment venu.

Validation du stage

Le stage sera validé au plus tard le 30 juin 2024

  • En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
  • En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Renseignements

Bruno Verdier
Tél. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Pré-inscription et paiement

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.

Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription !

Octobre 2024 | Brocéliande | STAGE bioénergie/géobiologie

La porte est en dedans

Bretagne
Forêt de Brocéliande
5 nuits, 4 jours
(plus une matinée).

  • Arrivée dimanche 13 octobre entre 16h et 17h
  • Départ vendredi 18 octobre à 14h00
  • Hébergement : Concoret, gîte la Maringotte de Brocéliande
    Seulement en formule pension complète avec pique nique déjeuner

Thématique et objectifs

La légende d’Arthur, fils de Pendragon, avec ses noms mythiques, fut initiatrice du roman médiéval, notamment à travers les œuvres de Chrétien de Troyes, qui a écrit cinq romans sur ce thème. Quelle épopée! Avec le château de Camelot où le roi Arthur et la reine Guenièvre s’entouraient des Chevaliers de la Table Ronde, Lancelot du Lac ou Perceval, les sortilèges de Merlin et des fées Morgane et Viviane, la « matière de Bretagne » prend corps à Brocéliande et nous projette dans un univers fantastique où la fiction rattrape notre réalité, en puisant aux valeurs fondamentales qui plongent dans nos lointaines racines celtiques : la quête de sens associée à l’honneur d’un idéal chevaleresque conjugué à l’amour courtois, dans une lutte nécessaire que tout un chacun doit mener jusqu’à la victoire. Nous sommes au temps des Croisades, des Templiers, de la quête du Saint Graal…mais de quelle victoire s’agirait-il aujourd’hui pour chacun(e)?
Dans la « langue des oiseaux », il s’agirait de se (re)découvrir à travers une (re)connaissance implicite de soi, le soi-même, au-delà de la personne en prise dans les toiles de ses limitations, enrôlée dans un jeu dont elle apprend un jour qu’elle n’est pas cela, pour l’avoir pressenti dans les sortilèges d’un inconscient qui dort encore.
Mais alors, comment (re)trouver son chemin dans cette forêt mythique, lieu des peurs, des égarements, de la magie?
Dans le bestiaire et autres légendes du moyen-âge, les présences, mémoires, forces ou aides invisibles que nous pouvons capter sur d’autres plans voisinent encore et toujours avec nous dans cette forêt comme dans notre propre nature, c’est alors qu’on réalise à quel point l’histoire du lieu devient notre histoire intemporelle.
C’est certainement une des causes profondes qui définit ici tout l’intérêt de ce stage : il s’agit de s’immerger « en vérité » dans son habit de nature, de capter et faire sien l’espace et le temps de Brocéliande afin d’entrer dans sa propre légende, pour expérimenter, ressentir et vivre, en corps, en âme et en esprit, ce qu’on a à y recevoir comme messages, conseils et enseignements afin de pouvoir suivre le chemin le moins fréquenté dans la quête de son Graal.

Programme

Visite et décryptage des principaux sites légendaires du cycle arthurien : le Val sans retour, la Fontaine de Barenton, le Jardin aux Moines, l’Hotié de Viviane, le Tombeau de Merlin.
Mais aussi l’église du Graal à Tréhorenteuc, dans laquelle un curé de campagne à l’esprit libre a voulu symboliser une passerelle entre foi chrétienne et cycle Arthurien.
Dans le registre du chant et des résonances, nous élancerons nos voix dans la superbe église de l’ancienne abbaye de Paimpont.
Impossible d’évoquer Brocéliande sans aller à la rencontre de quelques uns des arbres maîtres de la forêt, le chêne à Guillotin, ou encore le chêne des Hindrés.
Enfin, la légende ne serait pas aboutie sans nous rendre au château de Comper, qui borde le grand lac qui dissimulerait encore le Palais de Cristal bâti par Merlin pour la fée Viviane. C’est dans cet écrin féerique que la Dame du Lac éduquera le chevalier Lancelot, et fera forger la plus légendaire des épées : Excalibur.
Le château abrite aujourd’hui le centre de l’imaginaire Arthurien.

Le tombeau de Merlin
La Dame du Lac offre Excalibur à Arthur. Gravure d’Alfred Kappes (1880)

A qui s’adresse ce stage?

À toute personne sensible et sincère, en chemin vers elle-même. Ressenti indispensable, chacun(e) avec ses propres outils, à l’écoute des pierres, des arbres, des lieux; décodages sur sites. Un travail de mise à niveau (bioénergie) sera conduit en parallèle pour le décodage. Si nous ne nous connaissons pas encore, un court entretien préalable peut être utile afin d’évaluer si ce stage vous correspond.

Nombre de participants

Minimum 9
Maximum 12

Matériel

Tenue de saison, bonnes chaussures. Baguette de détection/rad master bienvenus mais facultatifs, boussole.

Tarif et fais participatifs

Tarif global (stage, hébergement et restauration du dimanche soir au vendredi midi inclus) estimé autour de 610€ selon le nombre de participants, réservation par ordre de pré-inscription.
Participation partagée petit déjeuner et boissons. Entrée au château de Comper.
Covoiturage sur sites. Pour votre arrivée, la gare sncf ou l’aéroport de Rennes sont à 45mn (envisager bla bla car ou covoiturage entre participants pour vous rapprocher de Concoret).
Règlements différenciés à prévoir (gîte, restauration, stage) par chèque ou espèces.

Logement

Gîte la Maringotte (La Haie- Concoret). Cette ancienne longère familiale du 18ème, proche de Paimpont, est située dans un grand parc arboré avec son étang, à courte distance des principaux sites légendaires de la forêt. Aux premières couleurs de l’automne, dans un environnement propice au ressourcement, nous allons pouvoir partager des moments conviviaux connectés à l’ambiance de Brocéliande.
Deux personnes par chambre. Si vous n’apportez pas vos draps (dont une housse de couette), location draps 9€/pers.

Validation du stage

Le stage sera validé au plus tard le 31 août

  • En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
  • En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Pre-inscription et paiement, renseignements

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.


Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription ! Vous recevrez ensuite confirmation par email de votre inscription définitive.

Rens. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Stage 2023 : Géobiologie, Tellurisme, Nature & Chapelles : 3 places sont encore disponibles!

Lieu : Cantal, Massif Central.
Dates et durée : 5 jours-6 nuits.
Arrivée dimanche 25 juin 2023 dans l’après midi à préciser.
Départ samedi 1er juillet en matinée.

L’occasion rêvée de mettre en pratique la bioénergie et la géobiologie sur le terrain en découvrant une région superbe, au cœur du Parc régional des Volcans d’Auvergne.

Point d’attache : une grande maison dans le charmant village de Cheylade, qui se trouve au pied du massif du Puy Mary, sommet mythique du grand volcan cantalien. L’église romane du village est tout simplement exceptionnelle.
Au logement, nous pratiquerons le yoga du son et le voyage sonore pour le plaisir des oreilles, nettoyer nos auras tout en élevant les vibrations du lieu comme les nôtres.

Thématique globale

Chaque journée, au cours de petites randonnées, nous allons sur des hauts lieux énergétiques, sommet de volcan, chapelle, fontaine sacrée…portails permettant de nous connecter avec les plans subtils de notre bioénergie vibratoire. L’accès se fait par le ressenti à partir de notre plan éthérique invisible, plan voisin du plan physique et base de notre entraînement de la semaine, en affinant nos perceptions habituelles, la vue, l’ouïe, le toucher…
A partir du moment où nous habitons notre corps, nous pouvons nous mettre à son écoute et développer nos vertus corporelles supra-sensorielles. Ce qui va permettre d’être en lien avec l’énergie et l’information justes. Dans la nature, et dans un contexte sorti du quotidien habituel, cette écoute facilite un lâcher prise qui favorise l’intuition et une remise en circulation de l’énergie vitale; l’agitation mentale se calme, nos perceptions s’aiguisent et nous pourrons être surpris de (re)découvrir que notre univers au quotidien est fait de synchronicités et non de hasards! Ce bonheur (vivre à la bonne heure!) nous place alors en confiance et gratitude face à l’instant présent.

Telle que je la perçois, la géobiologie est un art de vivre qui vise à replacer la magie de notre âme au centre de l’être afin de restaurer et vivifier l’équilibre entre le corps et l’esprit.

Programme

Comme toujours, votre ressenti et vos facultés supra-sensorielles seront sollicités d’emblée pour un jeu de découvertes et d’expérimentations ludiques, à partir du plan éthérique/énergétique.
Je propose aux personnes intéressées de consulter la page non exhaustive concernant différents phénomènes que j’ai relevés.

Nous ne manquerons pas de monter au Puy Mary, un des sommets emblématiques du massif volcanique cantalien, classé grand site de France, qui culmine à 1783m (accès facile). Classé parmi les plus beaux villages de France, le village médiéval de Salers (au fromage AOP fort apprécié) est incontournable, tout comme Murat, cité de caractère avec sa vue panoramique du haut du rocher de Bonnevie, et d’autres sites où nous ne bouderons pas notre plaisir dans une chapelle vibratoire ou près d’une source sacrée…
Prérequis : si vous n’avez jamais pratiqué la géobiologie en l’espèce, ce n’est pas un problème si vous êtes déjà sensibilisé à une pratique de conscience corporelle (qigong, taïchi, yoga, ostéo, massage, art martial ou autre) pour ressentir prioritairement avec les mains (mais c’est l’ensemble des perceptions qui est sollicité). Découverte ou approfondissement du plan éthérique, portail avec les plans subtils, avec exercices quotidiens.

Matériel

Chaussures de randonnée indispensables. Tenue adaptée de saison. Baguettes de détection possibles ou pendule. Bol chantant bienvenu avec sa mailloche.

Nombre de participants limité

Mini 7 / Maxi 11.

Frais tout compris

Stage, logement, frais de restauration, taxe de séjour : tarif global estimé entre 580€ et 620€ selon le nombre de participants, réservation prioritaire par ordre de pré-inscription. Chambres individuelles. Apporter draps, housse de couette et taie d’oreiller. Pour le petit déjeuner et autre collation, chacun apportera une participation. Repas du soir pris à l’extérieur, pique nique.

Validation du stage

Le stage est validé. Il reste 3 places à ce jour.
– En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
– En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Renseignements

Bruno Verdier
Tél. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Pré-inscription et paiement

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.
Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription ! Vous recevrez ensuite confirmation par email de votre inscription définitive.


Stage 2023 : Chants sacrés de tradition grégorienne, Fréquences de résonance & Randonnées chapelles

Lieu : sur les hauteurs de Digne-les-Bains en Haute-Provence.
Dates et durée : 4 jours-5 nuits, la semaine sainte précédant la fête de Pâques.
Arrivée dimanche 2 avril 2023 entre 14h et 15h
Départ vendredi 7 avril 2023 en matinée.

Sur un site médiéval restauré, ce gîte 3 épis et chambres d’hôtes confortables nous est réservé. C’est une bâtisse fort ancienne décorée avec beaucoup de goût, sur un site simplement sublime, avec une vue panoramique sur les montagnes et la vallée de la Bléone. Vous sortez du gîte, et juste en face, vous entrez aussitôt dans une chapelle romane de toute beauté qui sera notre lieu de chant quotidien et de ressourcement principal.

Le stage est validé et les inscriptions sont closes.


Découvrir le site internet du gîte

Et quand on ne chante pas, on marche pour découvrir d’autres chapelles rupestres sur Digne, à l’occasion de petites randonnées toujours un peu pentues, dans des sites incroyables. Et bien entendu, on y chante un peu ! En principe chant dans la matinée, sorties l’après midi, et chant début de soirée; on s’adapte selon la météo.

Thématique globale

Par l’intermédiaire du chant conjugué au tellurisme, nous allons rechercher la fréquence de résonance exacte de la chapelle et nous y accorder afin d’entrer à notre tour en résonance intérieure avec elle. Cette harmonisation est autant une ouverture aux vibrations subtiles qu’une mystique.

Deux conditions sont nécessaires et essentielles :
a) Du point de vue de la personne qui chante, le chemin à prendre se trouve dans l’écoute et la pratique à partir du coeur, en même temps que de ressentir une ouverture et une élévation à travers la beauté recherchée du chant.
b) « Le point de vue de la chapelle » est tout autant fondamental : non seulement celle-ci en particulier se trouve placée sur un site qui offre un point de vue panoramique (ce qui ne doit rien au hasard, on verra pourquoi), mais à l’intérieur de toute église romane se cachent des dispositions et des dispositifs nombreux qui ont été mis en place par les druides et certains moines en particulier jusqu’à la fin du moyen-âge, héritage d’un legs initiatique qui remonte à la nuit des Temps.

Pour ce qui nous intéresse, il est indispensable ici de découvrir les dispositifs qui concernent la fréquence de résonance spécifique du lieu, afin de faciliter notre passage par la voix et le Verbe; Pâques étant par ailleurs passage du visible à l’invisible qui mène à l’Homme nouveau. Une approche singulière, j’en conviens, qui aura peut-être le mérite d’éclairer le chemin spirituel de tout un chacun sous un autre jour. En effet, l’art roman est le summum absolu de la connaissance par l’initiation qu’il cache derrière les pierres de ses églises; et aurait-on oublié que le chant, quelle qu’en soit la tradition, est le premier instrument de celles et ceux qui rendent grâce à la Création et au Créateur? Cette connaissance s’est totalement perdue dans le clergé pour diverses raisons au cours de l’Histoire, en particulier à cause de la grande peste vers la fin du moyen-âge, des luttes intestines au sein de l’Église et surtout, faut-il le préciser, des suites de la révolution française.

In fine, on sera peut-être étonné d’apprendre que l’apport du tellurisme est ici un code inhérent à la « vocation » de résonance de la chapelle. Lorsque les clés de ce code sont trouvées, il est possible d’activer non seulement le rayonnement du site, mais par sa propre connexion, elles ouvrent la porte de l’âme de la personne qui chante. Autrement dit c’est la rencontre entre la chapelle et soi par l’intermédiaire de sa propre voix et du chant partagé qui deviennent porteurs d’une information nouvelle, mutation et/ou révélation, par le mystère d’une pratique mystique au sens noble et clair du terme. C’est le sens même du sacré. D’une certaine façon, ce ne sont plus les chanteurs(ses) qui chantent, mais la chapelle et les voix qui s’enchantent!

Programme

A) Travail vocal de base; mélodies simples sur la thématique pascale; pratique « directe » du chant grégorien : on chante de suite, on affine ensuite, sans s’égarer ou s’éparpiller dans les questions d’écoles, de style, langue latine, ou même de pratique religieuse ou pas, etc… ce n’est pas du tout l’objet du stage. Si la mélodie grégorienne est monodique, on ajoutera volontiers une ou deux autres voix afin d’en varier les effets et le plaisir à l’écoute.

Prérequis : chanter juste est indispensable, ainsi que partager l’esprit de la démarche proposée. Par contre, avoir une pratique préalable du chant grégorien n’est pas du tout nécessaire.

B) Se rendre sensible au tellurisme (géobiologie), pour en ressentir les dispositifs et les effets avec le corps, les mains, les yeux et surtout ici les oreilles. Découverte ou approfondissement du plan éthérique et entraînement a minima. Si vous n’avez aucune pratique sur ce plan, ce n’est pas un problème à la condition d’y être ouvert !

Matériel

Apporter votre pupitre, crayon, carnet de notes. Chaussures de randonnée indispensables. Tenue adaptée de saison. Baguettes de détection facultatives.

Nombre de participants limité

Mini 7 / Maxi 9 (externat possible, voir conditions ci-après).

Frais tout compris

Stage, gîte, restauration, taxe de séjour : tarif variable estimé mini 450€ / max 630€ selon le type de couchage choisi et le nombre de participants, réservation prioritaire par ordre de pré-inscription.
Stage en externat (hébergement et petit déjeuner non inclus) : 375€; sont compris les pique-nique, déjeuner et repas du soir pris au gîte, de même que la mise à disposition de l’église et des communs du gîte. 

Validation du stage

Le stage est validé et les inscriptions sont closes.
Après cela, vous recevrez confirmation par email de votre inscription définitive et il vous sera proposé un choix d’hébergement dans l’ordre de votre pré-inscription.
– En cas d’annulation du stage par l’organisateur, l’acompte vous sera remboursé.
– En cas de désistement de votre part après la date butoir de la validation du stage, l’acompte ne vous sera pas remboursé.

Renseignements

Bruno Verdier
Tél. 06 79 15 12 35 ou via le formulaire de contact

Pré-inscription et paiement

Dans la limite des places disponibles, votre pré-inscription sera effective à réception d’un acompte de 100€ à régler directement sur ce site par carte bancaire ou compte Paypal.
Vous pouvez choisir de payer par chèque après avoir rempli le formulaire de pré-inscription en ligne mais dans ce cas, celle-ci ne deviendra effective qu’à réception de votre chèque. Ne tardez-pas pour votre envoi au risque de perdre votre pré-inscription !

Compte tenu des places limitées et des dates de validation du stage fixées en accord avec notre hôte, il est prudent de faire sa pré-inscription dans les meilleurs délais.

Témoignages de stages

Témoignages de stages

Format Citation

Stage géobiologie Cantal 25/6 au 1/7 2023

 » Magnifique séjour dans l’Auvergne tellurique en compagnie de belles personnes; des sites où souffle l’Esprit et résonne le Son; des paysages inspirants. Merci Bruno pour ces expériences dans l’univers sensible des énergies et de la voix. »

Jean Marie

Un programme vibratoire concocté de main de maître ! À partir d’un gîte plein de charme, départ chaque matin à la découverte d’un coin surprenant de ce superbe Cantal : églises, chapelles ou grandes Vierges en majesté sur leur piton rocheux ; randos en pleine nature vers croix, circuits, rochers ou autres rencontres telluriques. De quoi satisfaire aussi bien les passionnés que les novices en décodage géobio, en ressenti des lieux et phénomènes, en chant ou pratique du bol chantant.

Jean François

Stage Sardaigne 14/9 au 23/9 2022

Merci encore pour cette parenthèse magique en Sardaigne.
J’ai vraiment senti des moments de grâce en conjonction avec les astres qui étaient à l’écoute de la vibration de nos soleils intérieurs. Gratitude à l’Univers et aux anciens qui nous ont montré la voie…du son et de notre lien soli-lunaire… et merci à toi pour le décryptage!

Florence

Merci à Bruno (Brrrrouno en sarde!) pour la préparation méticuleuse de ce stage dont la faisabilité dépendait grandement des réglementations très fluctuantes durant ces mois préalables. Ouf, nous avons pu partir sans contrainte!
Pour nous ce fut une découverte de la Sardaigne, des deux agriturismo bien sympathiques où nous avons logé, et bien sûr de la pratique géobiologique et bioénergétique.
Un stage très dense (parfois un peu trop pour nous novices que nous étions!) mais passionnant, au sein de notre petit groupe convivial, avec des moments intenses tous les jours ainsi que de belles rencontres.
Merci encore à toi pour toute cette organisation et ton partage d’expériences.

Noëlle et Jean François

Stage « Une Etoile sur Terre » Yonne 30/8 au 3/9 2021

Grand merci pour cette expérience unique.

Je parlerai de bio résonance ; pour moi, il s’est créé un lien étroit qui permet aux énergies et aux informations de se libérer, favorisant le rétablissement progressif de mon bien être !

Ci-dessous extrait du poème que j’ai écrit exprimant mes “ressentis” suite au stage.

Vivre un stage mystère symbole de la Lumière,
Le mental lâche prise, le formel se brise,
Vivre la présence devient résonance.
Un : me réaligner, deux : me redessiner,
Trois : silence…écoute. quatre : m’intérioriser,
Cinq : je suis recentrée,
Puis j’active l’étoilé…

Lire la suite du poème ici

Annette

Merci, Bruno, pour ce magnifique stage.
En plus de la découverte d’un territoire et de son patrimoine, nous avons tout particulièrement apprécié ta manière de nous présenter de nouvelles techniques pour percevoir l’invisible, et la patience et la passion que tu as mises pour nous permettre d’approfondir nos perceptions et notre ressenti. Et quel bonheur de chanter du grégorien dans ces lieux sacrés ! Merci enfin pour ton humour et ton entrain, et ton attention au bien-être du groupe.

Christiane et Bernard

Stage Géobiologie à Carnac/Bretagne 20/27 septembre 2020

Merci Bruno pour l’orchestration de cette semaine initiatique de découvertes et d’investigations tout azimut dans le beau Pays de Carnac. Heureux de retrouver les anciens et de rencontrer les nouveaux maîtres du rad et de la boussole, qui ne perdent pas le nord pour autant, dans la bienveillance et le partage.
Jean Marie


Stage Yoga du son Yoga des doigts Auxerre 5/6 octobre 2019

Merci à toi Bruno pour ce très bon moment partagé. Les effets sont durables, je l’expérimente chaque jour. À bientôt pour de nouveaux voyages sonores.
Martine

C’est plutôt à nous de te remercier de nous permettre de vivre ces moments merveilleux de « méditations chantées ».
Ces 2 jours passés tous ensemble nous chargent d’une énergie vibratoire incroyable . Merci de nous faire connaitre et ressentir cet univers de la voix et des mudras. Je participerais avec plaisir à nouveau à un stage de yoga du son ou de chant grégorien que je n’ai jamais pratiqué.
Dominique

Encore une belle et puissante  communion vibratoire au-delà des mots ( et des maux ?) qui nous (re) connecte à la Source.
Waouh! GRATITUDE!
Le quotidien a repris son cours, mais c’est une belle respiration.
Marie Joëlle

Stage Géobiologie en Sardaigne 2/9 septembre 2019

Merci pour cette semaine passée en Sardaigne. Ce fut pour moi un enchantement (certains jours plus que d’autres!). Tout y était : le voyage, le dépaysement, le décor somptueux, la rencontre des énergies, l’ambiance du groupe, studieuse mais sympa, l’accueil chaleureux et généreux de nos hôtes …  Et toi au milieu comme chef d’orchestre !
Régine

Merci Bruno pour l’organisation de ce séjour dans la connexion à « l’invisible ». Merci à vous tous, amis « archéologues » dans l’Esprit que j’ai eu le plaisir de retrouver ou de rencontrer et grâce à qui ces belles expériences ont pu avoir lieu dans l’amitié et la bonne humeur, mais aussi dans l’attention, la concentration et la présence. Le programme proposé m’a tout de suite plu. Je ne connaissais pas la Sardaigne, et les sites décrits ainsi que l’histoire de ces civilisations anciennes me paraissaient attirants et étranges. Je n’ai pas été déçu : nature encore préservée, alignements de pierres levées, chapelles, maisons des fées, tours et fontaines sauvegardées et  entretenues, les pentes vertigineuses du canyon et la mer si bleue m’ont offert un dépaysement certain, un respect ému du travail des  » Anciens  » et une osmose avec tous ces hauts lieux vibratoires ; de plus un accueil charmant sur les sites et dans les 2 gîtes, une cuisine délicieuse et son petit vin rouge le Cannonau ont favorisé une belle synergie de notre groupe très sympa . Alors comme il y a encore de quoi faire, à bientôt pour la suite de nos aventures sardes  !!!! MERCI à tous.
Jean Marie


STAGE MEGALITHES en SARDAIGNE du mercredi 14 au jeudi 22 septembre 2022

J’ai le plaisir de vous annoncer la confirmation mi-septembre d’un stage en Sardaigne (le premier ayant eu lieu en 2019), île riche de son passé mégalithique préservé et unique en Europe, mais aussi superbe à découvrir.
Ce stage sera de 9 jours et 8 nuits sur le territoire sarde, en y ajoutant 2 nuits ferry pour le transport A/R.
-Départ mardi 13 septembre à 21h45 de Toulon, arrivée à Porto Torres le 14 à 7h.
-Retour jeudi 22 septembre à 17h de Porto Torres, arrivée à Toulon vendredi 23 à 9h
.

Il reste une place pour une personne covoiturée; cette place est déjà réservée en cabine partagée sur le ferry.

Conditions sanitaires/assurances.
Les informations à savoir pour le moment :
-depuis le 1er juin le pass ou un test ne sont plus obligatoires pour entrer sur le territoire italien; par contre, le port du masque ffp2 est obligatoire durant le transport sur le ferry.
-si la compagnie maritime n’était pas en mesure d’assurer le transport (confinement imposé d’ici là par un pays- mais aussi conditions météo- elle ne rembourse pas le billet; mais celui-ci reste valable, constituant un avoir à valoir sur un prochain trajet (report de traversée dans l’année, ou l’année suivante sur demande spéciale).
accepter le principe d’un test antigénique avant le retour en France.
-prendre l’assurance Allianz Travel, partenaire de la compagnie maritime Corsica et Sardinia ferries; cette assurance couvre à titre individuel et pour une somme symbolique, un voyageur ayant un titre de transport qui aurait contracté la maladie avant le départ jusqu’à la date fixée du voyage retour (d’autres garanties liés à des imprévus sont également concernées par ce contrat dont je vous recommande de prendre connaissance).

Covoiturage.
Un covoiturage sur le territoire français est organisé afin de limiter le nombre de véhicules sur le bateau et en Sardaigne afin de mutualiser les frais de transport.

Réservations ferry.
après validation de votre inscription, vous réservez votre traversée A/R sur le site Corsica ferries en commençant par l’aller https://www.corsica-ferries.fr/resa/traversees/1/cont-sard@2022-09-13/-Billet A/R+assurance obligatoire.
chaque chauffeur fera une réservation avec son véhicule, et cabine pour les nuits A/R dans la mesure du nombre de ses passagers, pour lui-même et ses covoiturés.
chaque covoituré fera une réservation « piéton ». Suite à l’embarquement, les covoiturés rembourseront aux chauffeurs l’avance faite du supplément voiture/cabine partagée.

Coût du transport/ferry.
-pour un passager seul sans véhicule, billet+assurance, compter un A/R environ 50€+remboursement de l’avance voiture et cabine éventuelle faite par un chauffeur.
-pour les chauffeurs, avance du billet+assurance, avec véhicule+ cabine, compter un A/R environ 300€. Plus la réservation est tardive, plus les prix augmentent en principe et les places se raréfient.
-Pour chaque participant, le coût moyen A/R du transport par bateau pourrait s’échelonner entre 75€ et 100€ selon le nombre de passagers par véhicule, et bien sûr la variabilité des prix proposés d’un jour sur l’autre selon la date d’achat du billet.

Coût global.
Les frais de stage pour les 9 jours en Sardaigne s’élèvent à 865€ (hébergement et pension avec pique nique déjeuner+stage, dans deux régions différentes). Auxquels il faut ajouter le transport sur le ferry, le covoiturage sur le territoire sarde, les entrées sur certains sites (le tout 150€ environ). Non compris les frais de transport et covoiturage éventuels sur le territoire français.

Enfin sur le site https://brunoverdier.fr/sardaigne/ je vous invite à consulter la page complète dédiée au stage.

Renseignements à fournir.
1. Chauffeur ou passager?
a) Si vous êtes chauffeur, d’où partez vous? Vous donnez votre accord de principe pour venir en voiture jusqu’à Toulon et covoiturer sur le territoire. Combien de passagers voulez vous accueillir, selon votre véhicule? -et la place dispo dans le coffre pour les bagages! L’expérience nous a montré que 3 personnes par voiture, voire 4, chauffeur compris, est un bon compromis.
b Votre souhait est de ne pas venir en voiture jusqu’à Toulon et d’être covoituré. Où résidez vous?Il vous faudra certainement vous rendre au point de rendez vous fixé sur le trajet d’un chauffeur, une fois la solution et un accord trouvés ensemble.
2. Quelle est votre situation sanitaire?
Pass vaccinal : oui ou non 
Vous donnez votre accord de principe pour faire un test antigénique éventuel (pass vaccinal ou pas).
3. Pour les personnes nouvelles : vos coordonnées complètes, adresse postale et téléphone portable indispensables.

Validation de votre inscription.
Vous envoyez votre acompte de réservation de 100€ soit par chèque à mon adresse postale, soit directement sur paypal à partir du site, puis vous achetez vos billets du voyage dès que possible.

Merci de votre attention et peut-être à bientôt pour de nouvelles aventures!

STAGE Chant vibratoire et Fréquence de Résonance


Secteur d’Auxerre (Bourgogne)
Lundi 18 au Jeudi 21 juillet

Ce stage est complet. Si vous êtes intéressé(e) pour participer à un stage, vous pouvez m’écrire à partir du formulaire de contact du site ou à contact@brunoverdier.com
Les stages peuvent être amenés à se dérouler dans différentes régions de France ou dans les pays francophones.



Présentation générale


Il va s’agir d’acccorder nos voix à la fréquence de résonance de l’église, autrement dit d’entrer en connexion avec le temple sacré qui nous accueille. Cela change beaucoup de choses, c’est un lâcher prise par l’écoute qui peut être un chemin d’éveil et un profond révélateur pour nous même, un champ d’information qui ouvre de nouvelles perceptions vers une mutation intérieure, le chant (champ d’information) devient alors voix(e) de guérison. Le son guérit !
En effet les églises sont des lieux « informés », dont l’implantation sur les réseaux géomagnétiques, la structure géométrique, les qualités de résonance et bien d’autres choses encore ne doivent rien au hasard, tout comme d’autres édifices à travers le monde qui ont été construits à partir d’une tradition demeurée secrète qui s’est perpétuée depuis la nuit des Temps. Leur fonction est clairement de permettre à l’Homme d’établir un pont vibratoire afin de réaliser un lien transcendant entre terre et cosmos. Quelque part, chacun de nous est l’église, miroir de son corps : elle est par nature un lieu d’initiation. Aujourd’hui, les lieux sacrés sont tombés dans l’oubli de leur véritable fonction. Notre époque si particulière nous offre l’occasion d’en retrouver les principes agissants, qui sont de véritables points d’acupuncture sur notre planète bleue…

Voyage avec les sons, voyage avec soi : une initiation collective et individuelle


La magie des sons peut nous entraîner dans un univers toujours renouvelé, étrange parce qu’inhabituel, à condition de se laisser porter par leurs vibrations vers la plus belle et pourtant la moins connue des destinations : soi même !
Il s’agit ici de « se » laisser chanter en accord avec le lieu dans lequel on se trouve, c’est à dire de s’accorder avec la fréquence de résonance de la chapelle ou de l’église.
Le processus simplifié est le suivant :
– à partir des diapasons naturels de Pythagore, rechercher sur quelle hauteur de son le corps éthérique* se dilate le plus.
– cette hauteur de son correspond à une fréquence-note (parfois deux) qui entre en résonance avec le lieu. Cela se perçoit aussi à l’écoute, en tendant l’oreille !
-si l’on improvise un chant, cette note est le support sonore à partir duquel nous allons travailler, afin de le retrouver dans un enchaînement modal, un type d’accord, ou encore sur une, voire plusieurs de ses harmoniques, à partir d’une teneur par exemple.
-si l’on suit une partition écrite, il est nécessaire de l’adapter en rapport avec cette fréquence-note (ou sur une ou plusieurs de ses harmoniques) en position dominante comme teneur, à partir de quoi les notes écrites de la partition n’ont aucune importance en tant que telles, puisqu’elles sont transposées.
-l’ambiance et l’aisance vocale, la résonance nouvelle du lieu, la transformation de la voix comme de l’écoute, la présence à soi dans la beauté de la vibration ressentie jusque dans le corps à partir du coeur sont les meilleurs témoins d’une mutation qui se « fait en se faisant ». Il n’y a pas ni plus de performance à rechercher, l’objectif est juste de vivre l’instant dans l’immersion rédemptrice de l’écoute.



*Le corps éthérique (énergétique), plan de référence pour les perceptions subtiles et passerelle avec les autres plans.


Nous ne sommes pas qu’un corps physique, ou plutôt notre corps physique est le réceptacle d’une fréquence devenue visible qui s’est matérialisée ; tout comme les sept fréquences couleurs de l’arc en ciel, nous avons sept corps qui s’emboîtent les uns dans les autres. Toutes les traditions anciennes savaient cela ; afin d’être un être complet, il nous appartient de les découvrir, les apprivoiser, les purifier, les harmoniser. L’éther, dans l’Inde védique, la plus vieille tradition qui nous soit connue, correspond à l’Akasha. Il est régulièrement évoqué comme « espace » car il est l’essence du vide et du néant. En effet, à la naissance de l’univers, quand la conscience s’est manifestée, le son primaire Aum ou Om a résonné. De cette vibration est apparue l’éther. Lorsque l’éther s’est mis en mouvement, il a contribué à la création de tous les éléments : l’air, le feu, l’eau et enfin la terre. Curieusement, il est perçu via l’ouïe, sous forme de son. Les cordes vocales sont le lieu de sa mise en action, par le chant et la parole. Dans la tradition biblique, le Prologue de l’Evangile de Jean commence d’ailleurs par une bien curieuse phrase : au commencement était le Verbe.
Nous pouvons tout à fait « capter » le corps éthérique qui enveloppe le corps physique en affinant nos perceptions ordinaires, en ne passant pas par le mental contrôleur ; il est un informateur incomparable à partir duquel notre vision du monde peut être totalement renouvelée…
« L’Akasha est une matrice cosmique. Les archives akashiques constituent le registre permanent de tout ce qui se produit ou ne s’est jamais produit dans l’univers entier. Le champ akashique est la mémoire holographique de l’univers.» Extraits du livre d’Erwin Laszlo, « Science (quantique) et champ Akashique ». Philosophe des sciences, fondateur et président du groupe d’experts international de Budapest, et du groupe de recherche sur l’évolution générale. Auteur de 75 livres traduits en 20 langues.



Les fréquences naturelles de la gamme de Pythagore en correspondance avec l’ouverture du chakra du coeur


J’ai choisi les diapasons de Pythagore pour rechercher la fréquence de résonance. Si nous avons tous appris à l’école le théorème de Pythagore relatif au calcul des longueurs des côtés d’un triangle rectangle, nous savons moins que cet éminent personnage de la Grèce antique nous a donné les bases de construction de notre gamme naturelle, basée sur le cycle des quintes, dont les fréquences des notes étaient établies sur des nombres entiers, à la différence du système officiel en cours dans le monde contemporain.
Je n’entre pas ici dans le détail d’explications que vous allez pouvoir vérifier au cours du stage. Chercheur en bioénergie, j’ai expérimenté la pertinence de ces fréquences qui agissent directement sur l’ouverture du chakra du coeur, ce qui n’est pas le cas en particulier du diapason officiel qui a été imposé aux sociétés « développées » comme la nôtre (et non aux peuples encore autochtones). Ceci a une grande incidence sur notre manière d’entrer en relation avec l’univers sonore. Chose étonnante, Platon, cinq siècles avant notre ère, le savait déjà puisqu’il a écrit dans son ouvrage La République : «Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. »



Mise en voix avec le yoga du son


En amont, une fois n’est pas coutume, la mise en voix et la technique vocale seront établies sur les bases du yoga du son. Un travail précis sera proposé, afin d’obtenir ensemble un timbre et une résonance de qualité, faire des sons corrects avec les supports sonores de la voix que sont les bols chantants, savoir comment s’y prendre pour produire des harmoniques. Le chant harmonique est encore pratiqué dans l’Asie centrale, au Tibet ou en Inde, là où perdure le substrat originel des civilisations traditionnelles.
Au plan collectif, le simple fait de chanter ensemble génère des harmoniques qu’il est particulièrement intéressant d’entendre afin de progresser dans l’écoute et la justesse. A titre individuel, un objectif est de produire des sons diphoniques, ce qui consiste à dédoubler un son de base en lui faisant simultanément entendre une fréquence harmonique qui lui est associée. Cette approche peut enrichir la pratique de toute autre forme de chant, et la capacité à construire ensemble un moment musical de qualité. La beauté des voyages sonores et l’état modifié de conscience qu’ils induisent sont porteurs d’un sens et d’un message profonds qui s’adresse à l’Etre caché derrière la personne.
Conjointement, un travail sur l’ancrage, la respiration, la pose de voix sera conduit.



Programme


Quelques courtes pièces à 2, 3 ou 4 (et +) voix écrites par Bruno Verdier à partir de mélodies grégoriennes très simples. Pièce chamanique et improvisation (transcription Françoise Pot).

Présentation Bruno Verdier
Bioénergie, résonance, pierres et églises


Lieu : église de Hauterive, à 15km d’Auxerre, Yonne.
Dates : du lundi 18 au jeudi 21 juillet.
Horaires : chaque après midi de 14h à 19h. Pique nique partagé le jeudi soir jusqu’à 21h.
Tarif : 190€. Acompte pour confirmation d’inscription 90€.
Matériel : pupitre indispensable. Bol chantant bienvenu. Apporter de l’eau !
Participant(e)s : ensembles vocaux dirigés par Françoise Pot. Effectif complet.
Le stage se déroule en externat. Rendez vous à 13h45 chaque jour dans le lieu fixé.